Un seul gendarme pour la circulation: tohu-bohu indescriptible tous les jours à Keur-Massar Regardez

Pour rallier Keur Massar et les stations environnantes, c’est comme on peut dire la croix et la bannière. En cette veille de fête de Tabaski y règne un tohu-bohu indescriptible. Les populations et les automobilistes se disputent la chaussée devant un gendarme totalement dépassé par la situation. Et ce n’est pas que les veilles de fête qu’un tel vacarme est constaté « _C’est ce que nous vivons tous les jours, du matin au soir la station de Keur Massar est devenue un véritable enfer pour tout le monde et le mot n’est pas de trop  » nous clame un passant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *