Tournée du PDS à Ziguinchor: Me El hadji Amadou Sall « Nous délogerons Macky Sall du Palais,s’il n’accepte pas la candidature de Karim Wade »

A l’occasion d’une tournée dans la région sud du pays, Me El Hadj Amadou Sall en compagnie du député Woré Sarr et de plusieurs cadres du PDS ont porté le message de l’ancien Président de la république maitre Abdoulaye Wade à leurs camarades de parti à Ziguinchor.

Une tournée qui, disent-ils, entre surtout dans le cadre des préparatifs de la prochaine élection présidentielle de 2019 en vue de mettre tous les atouts pour le triomphe du parti démocratique .

Sur cette élection présidentielle à venir, « je dois vous avouer que Macky Sall a peur,il n’a pas le courage d’affronter Karim Wade. Et pour éviter de le faire, il est prêt à tout. Il est aujourd’hui prêt à vendre le Sénégal aux  étrangers, à voter des lois scélérates avec une majorité mécanique à sa dévotion. Il est également prêt sous le prétexte du parrainage, à écarter des candidatures. et de modifier la loi électorale pour se débarrasser de qui il veut. Mais une chose demeure Karim Wade, a été choisi par la basse. Il est notre candidat, qui jouit de l’ensemble de ses droits politiques et civils, et sera bientôt de retour. Il s’est bel et bien inscrit sur les listes électorales », a dit Me Sall membre du comité directeur du Pds.

Droit dans ses idées, «Macky Sall doit savoir et comprendre qu’il va s’en aller en 2019. Il devra avoir le courage de prendre les choses comme elles sont, à savoir le taureau par les cornes, de faire face à Karim Wade et de se faire terrasser », a t’-il soutenu.

Me El Hadj Amadou Sall de poursuivre ses propos « Et si Macky Sall n’a pas ce courage,nous le délogerons du Palais et nous le mettrons dehors. Ce n’est pas la peine de chercher de midi à quatorze heures, nous sommes tous mobilisés. En vérité, s’il n’a pas le courage de se présenter face à Karim Wade qu’il prenne tout de suite la poudre d’escampette, parce que  nous allons le battre à plate couture. Karim Wade va s’asseoir sur son ventre et il va crier victoire », a fait savoir l’avocat.

Me El Hadj Amadou Sall informe par ailleurs qu’il n’est pas question que le Sénégal aille à l’élection présidentielle avec un fichier électoral tronqué, un fichier électoral de fraude.

« je suis sûr que Macky Sall croit à la police et à la gendarmerie, pour les utiliser face à la population civile sans arme, mais il ignore que ces policiers, ces gendarmes et ces militaires sont de la population. Ce sont nos frères et parents, ils ne vont jamais accepter de tuer les populations pour un président. Il se trompe et je sais bien qu’on a une armée bien organisée qui n’acceptera Jamais de faire mal à sa population donc je les invite à la retenue » a conclu l’ancien ministre de la justice de me Wade

Ibrahima Diassy

Ziguinchor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *