Thierno Lo prend la défense d’Idrissa Seck: »Il a demandé pardon et personne n’est mandaté par Dieu pour valider son statut de musulman… »

L’ANCIEN MINISTRE du tourisme sous
Wade Thierno Lo, après la sortie salée
du leader de «Bamba Fepp Bamba
Partout» serigne Modou Kara pour prendre la défensive d’Idrissa Seck, a rejoint l’idée de son frère talibé.

Selon l’ex collaborateur d’Abdoulaye Wade dans son Facebook, il est
temps qu’on mette un terme à ces séries
d’attaques contre l’ancien premier ministre. Cela, dit-il, d’autant plus qu’on est dans le mois béni du Ramadan. Mais aussi parce qu’il a demandé pardon.

«Nous sommes dans un mois de Ramadan, comment pouvez-vous
continuer à attaquer quelqu’un qui a demandé pardon à tout musulman qui s’est senti offensé par ses propos et qui de surcroit connais comme nous les versets ou Dieu parle de la Kaaba, de la prière, et du pèlerinage à la Mecque», rappelle-t-il.

De même poursuit Thierno Lo, la cible dit aussi être un talibé de Serigne Touba et «tout le monde sait que Idrissa Seck sait réciter le coran et le prononce bien. Personne n’est mandaté par Dieu pour valider son statut de musulman. De l’autre, côté Serigne Touba n’a mandaté personne pour valider qui est son
talibé et qui ne l’est pas. Moi je le considère comme mon frère mouride.

Dire que je suis talibé de Serigne Touba devrait clore ce débat si autre chose n’est derrière car des excuses ont été présentés ».

Pour M. Lo, tout le monde est d’accord
qu’Idrissa Seck a fauté parce qu’emporté par sa communication. Dit-il, «Je suis de ceux qui disent qu’à chaque fois que l’islam est touché, nous devons nous lever et c’est ce que je fais toujours pour contrer Bernard Henry Levy qui dit que les pays qui sont porteurs d’une idéologie musulmane ne doivent pas avoir la bombe nucléaire et doivent être combattus. Et il a poussé Sarkozy à tuer Kadhafi».

A sa grande surprise, ceux qui s’agitent actuellement, on ne les entend pas sur ces questions de géopolitique contre l’islam. Pour l’ex ministre dans la première alternance, aujourd’hui, d’autres sujets doivent mobiliser les musulmans. A savoir les assassinats des palestiniens,les tentatives d’étouffement de l’Iran et cette nouvelle société qui n’est plus en gestation. Il estima alors qu’il y’a des choses plus importantes à régler qu’Idrissa Seck.

«Comme je le disais dans une de mes
contributions, Trump, Israël et leurs allies déroulent les choses dans nos sociétés parmi lesquelles des pays musulmans, dont certains d’entre nous, reprennent les mots d’ordre.

L’islam a plus important qu’Idrissa Seck.
J’espère que moi Thierno Ibra Faty borom Darou ki Serigne Touba dekonn dioboot gui, dounguene ma deukkeul fouma deukout».