Suppression du poste de premier ministre:Souleymane Ndene et Me El hadji Diouf disent non

Le Président Macky Sall a rencontré, hier, l’ensemble de ses alliés au Palais. Mais, il a été constaté que la suppression annoncée du poste de Premier ministre est loin d’agréer toutes les composantes de Benno Bokk Yakaar et de la Grande majorité présidentielle.

Selon le quotidien Les Échos qui donne l’information, l’ancien Premier ministre Me Souleymane Ndéné Ndiaye et Me El Hadji Diouf ont tenu à exprimer leur désaccord par rapport à cette mesure qui va chambouler notre armature institutionnelle.

Leurs arguments ? Les robes noires estiment que le poste de Premier ministre est important dans la nomenclature administrative de notre pays et participe beaucoup à huiler les relations entre le gouvernement et l’Assemblée nationales

seneweb