Papi djilabodji et Lamine Sane les oubliés de la sélection – Mais qu’ont ils fait à Aliou Cissé ?

Publié le Publié dans Sports

S’il y a véritablement une question qui taraude les esprits des sénégalais ,c’est bien les non sélections de Papi djilabodji et lamine Ludovic sané qui peuvent énormément apporter à l’équipe mais que nous risquons de perdre à l’image de pape kouly Diop qui s’est décidé de guerre lasse à mettre fin à sa,carrière internationale.

Quelqu’un le disait,un état n’a pas d’amis ,il n’a que des intérêts,cela est d’autant valable pour le cas de ces deux garçons,le débat doit être posé pour le bien et l’intérêt de l’équipe nationale . le senegal n’a pas une équipe de dimension mondiale.Les choix de l’entraineur Aliou Cissé posent problèmes à titre d’exemple , il suffit qu’un seul defenseur axial soit blessé pour que tout le jeu du senegal soit chamboulé et que des milieux de terrains soient reconvertis en défenseurs centraux. Cela est inadmissible pour un pays qui aspire à jouer la coupe du monde.le Sénégal n’est pas un laboratoire pour apprentissage, il faut dés à présent partir sur des certitudes.

En defense ce qui est constant la seule certitude du moment c’est la paire koulibaly kara. Sur les cotes c’est le grand desert. Qui pour remplacer kalidou et kara si d’aventure une méforme survenait,une blesure? On le souhaite pas, mais le football réserve son lot de surprises, il faut tout prévoir. Papi Djilabodji titulaire indiscutable a été complètement écarté depuis l’arrivée de l’entraineur national Aliou Cissé. Lamine Sané ancien capitaine blessé au genou et qui pourtant avait repris la compétition longtemps zappé a été rappelé au dernier moment comme roue de secours, ce qu’il a catégoriquement refusé.

Une grande équipe c’est d’abord une grande défense et en l’espèce, il faut le souligner ,le Sénégal n’en a pas. Les jeunes prometteurs Wague et mbengue,les zarco et autres saliou ciss n’ont pas encore l’etoffe de Sané encore moins la dimension d’un Djilabodji .A Aliou Cissé de comprendre,qu’il lui faut prendre les meilleurs sénégalais, pour mettre en place une équipe capable de tenir la route face aux grandes nations de football. Pour ce faire,il lui faudra laisser de cotes ses propres rancœurs et mettre en avant les interets du Sénégal et rien que le Sénégal .

Saliou Faye

<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Uu82vw to the field below: