Assemblée générale FSF : L’alternance se précise

Publié le Publié dans Sports

L’Assemblée générale élective de la fédération sénégalaise de football qui se tiendra Le samedi 12 août 2017, risque de réserver bien de surprises .
Au regard des défections dans le rang des ex souteneurs du président sortant,me Augustin Senghor,candidat à sa propre succession, semble se dégager un vent de renouveau de notre football. Comme tenu donc de la bonne prestation, ces dernières années,de la petite categorie, Mbaye Diouf Dia qui est entrain de rallier bon nombre de présidents de clubs à sa cause, semble être en pôle position.Il se présente donc comme une alternative crédible.Meme si certains clubs dakarois, à l’image de la douane ,ont clairement choisi son camp, il n’en demeure pas moins que le “sucrier ” Louis Lamotte n’a pas encore dit son dernier mot. Le candidat du nord pour les valeurs qu’il incarne est entrain de mener une campagne sans tambours ni trompettes,ses chances sont certaines.Louis lamotte présente les mêmes aptitudes que Mbaye Diouf Dia, pour avoir été, des années durant,chargé des compétitions au niveau des instances fédérales. La suite est connue…
Pour un ticket Mbaye Diouf dia ,Louis Lamotte?
De l’avis de certains,les deux candidats qui présentent des profils complémentaires gagneraient à travailler en parfaite synergie. Mais,l’équation de ces joutes électorales à venir,demeure sans conteste, le rôle que les présidents de clubs dits émergents doivent jouer dans la réorganisation de notre football. La montée en puissance des centres de formation est entrain de donner une autre dimension au championnat national du senegal, ce dernier est entrain de tendre vers un professionnalisme certain,tout au plus dans la gestion de l’environnement du footballeur et dans l’organisation des équipes .les présidents de génération foot, de l’Institut Diambar de Saly, pour ne citer que ceux là, sauront ils prendre leurs responsabilités?.Car s’il est d’une évidence notoire que ceux qui ne vivent pas les mêmes réalités ne peuvent être ensembles,il serait incompréhensible de voir ces présidents de clubs se ranger derrière un ticket constitué par des présidents de clubs qui, malgré des échecs à répétition en equipe nationale,veulent continuer à tirer le football sénégalais vers le bas.La prochaine assemblée générale électives risque de nous réserver des surprises,mais disons le clairement et c’est tout le souhait du peuple sénégalais ,au soir du 12 Aout 2017,vivement que le football sénégalais puisse être le seul et unique vainqueur.
Saliou Faye 24 heures

<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string M4m7ty to the field below: