Rebondissement spectaculaire:l’ARMP bloque le marché d’un milliard du PRODAC

Rebondissement dans l’affaire dite du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC). La Direction centrale des marchés publics (DCMP) annule l’offre relative à la réalisation des travaux d’aménagements de 360 ha des DAC (Keur Momar Sarr, Keur Samba Kane, Sefa, Itato, Matam,…) pour un montant de 1 milliard de FCFA.

Selon Les Echos, qui donne l’information, l’organe de contrôle a sévi après l’ouverture des plis des offres des soumissionnaires à un marché. Ce, signale le journal, après constat sur le Procès-verbal (PV) d’ouverture des plis qu’à la date limite de dépôt des offres, seules deux (2) entreprises ont soumis leur offre. Alors que, selon le Code des marchés publics en son article 67.5, il faut un minimum de trois plis.

En outre, rapporte la source, la DCMP informe avoir relevé que le report de l’ouverture des plis a été effectué le lendemain de la date prévue initialement, après avoir tenu la séance d’ouverture marquée par l’absence du président et de tous les membres de la Commission des marchés. Par conséquent, l’organe de contrôle souligne qu’elle ne peut pas émettre un avis favorable sur ce dossier.
Saisie par le PRODAC, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a confirmé la décision de la DCMP.

Revue de Presse avec emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *