Présidentielle 2019:Karim Wade out,Khalifa Sall …

Candidat du Parti Démocratique Sénégalais à la prochaine élection, Karim Wade est parti pour ne pas prendre part à ces joutes électorales et pour cause. La Direction générale des Élections a rejeté son inscription sur les listes électorales. Pour motiver cette décision qui va certainement faire débat, la structure chargée de conduire la révision des listes électorales convoque l’article L31 du code électoral qui dispose qu’il ne doit pas être inscrit sur les listes les individus condamnés pour crime, ceux condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursis ou à une peine avec sursis d’une durée supérieure à un mois assortie d’une amende pour l’un des délits : vol, escroquerie, abus de confiance, trafic de stupéfiant, détournement et soustraction, commis par les agents publics, corruption, et trafic de stupéfiants, contrefaçon et pour les délits supérieurs à une peine d’emprisonnement de cinq ans.
Bernard Casimir Cissé qui préside le pôle formation de la Direction générale des Élections de préciser que Karim Wade n’a pas été radié puisqu’il ne s’est inscrit qu’au cours de la révision exceptionnelle des listes électorales. Mais tout ne semble pas perdu pour le candidat du Pds qui dispose de quinze jours pour faire une réclamation au niveau du consul du Koweit où il s’était inscrit.
Pour le cas de Khalifa Sall, Bernard Cissé de confier que son cas n’est pas encore à l’étude puisque son dossier n’est pas définitivement vidé par la justice.

Source Dackaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *