Poulet rôti: les 5 erreurs à ne pas commettre

Poulet, frites, compotes: un grand classique de la cuisine populaire. Un plat simple, mais c’est toujours un régal. Pourtant, certaines erreurs sont souvent commises. Obtenir une volaille juteuse, des blancs cuits à point et une peau dorée, ce n’est pas si simple…

Laver le poulet avant
Il ne faut jamais rincer une volaille avant de la faire cuire. Il est recommandé également de l’éponger avec du papier absorbant pour éliminer toute trace d’humidité, afin d’obtenir une peau bien croustillante après cuisson.

Saler en suffisance.
Ne pas mettre assez de sel est une erreur courante. Il faut non seulement saler la volaille à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur. Côté quantités: comptez une cuillère à café de sel par 500 grammes de poulet.

Et les aromates
Là aussi, on a tendance à oublier qu’il n’y a pas que le sel, même quand on ne réalise pas une volaille farcie. Herbes fraîches, ail ou une simple tranche d’orange ou de citron à l’intérieur du poulet: ça change tout!

Faire toute la cuisson à la même température
On ne cuit pas un poulet à la même température durant toute sa cuisson. L’idéal est de commencer à 250 degrés, pendant une vingtaine de minutes, pour bien griller la peau. Baissez ensuite la température à 200 degrés, jusqu’à ce que la viande soit complètement cuite. N’hésitez pas non plus à faire rôtir votre volaille sur chaque face.

Temps de cuisson
Le temps de cuisson idéal est de 1 heure par kilo. Mais il ne faut pas laisser cuire votre poulet sans vous en soucier. Pour qu’il soit moelleux et juteux, arrosez-le de jus de cuisson plusieurs fois.
Pour savoir si la viande est bien cuite, piquez-la et regardez la couleur du jus qui s’en écoule. S’il est clair, c’est bon. En fin de cuisson, laissez-le reposer environ 10 minutes sous du papier aluminium avant de le découper, votre viande n’en sera que plus tendre.

Gourmandiz