PDS/Parrainnage:Madicke Niang une absence à équations multiples

Le clash serait inévitable entre les frères libéraux du Parti Démocratique
Sénégalais. Les partisans d’une alternative à la candidature de Karim Wade sortent du terrier,particulièrement du côté de Touba.

LE SPECTACLE offert par Messieurs Abdoulaye Wade et Madické Niang,
s’emportant par voie épistolaire,représente ce qui se fait de pire en politique dans la forme comme dans le fond.Les libéraux ne peuvent plus feindre du malaise constitué par Karim Wade dans la participation de la seconde formation politique du Sénégal, au sortir des Législatives du 30 juillet 2017. Déjà, dans la ville sainte de Touba, les militants sont
partagés.Serigne Souhaïbou Mbacké, Chargé des élections du parti libéral dans la cité religieuse, n’a pas contenu sa colère en dénonçant le forcing du Président Abdoulaye Wade qui veut imposer son fils Karim Wade sans l’envoyer se battre ici au Sénégal.

Si Wade veut que son fils soit candidat, il n’a qu’à l’envoyer venir se battre ici. C’est tout ! Il ne pas rester dans son salon à Dubaï et se contenter de messages via WhatsApp ou des lettres postées sur internet. À ce rythme, le Pds risque de ne présenter aucun candidat en 2019. Et nous n’y pourrons rien si c’est le cas».

Sur le fond, l’affaire est encore plus confondante.«Qu’il arrête de se défausser sur Me Madické Niang que nous trouvons suf￾fisamment compétent et populaire pour oser valablement briguer les suffrages
des Sénégalais». Serigne Souhaïbou de faire une précision de taille «À Touba,des gens qui se disent candidats se sont mis à dire aux populations qu’ils ont été envoyés par Karim Wade pour collecter
des signatures pour leurs comptes personnels. Nous les bloquerons !», indique le libéral. Cependant, l’affaire n’est pas encore jouée pour les élus qui ont posé la problématique d’un candidat de substitution en la personne de Me Madické Niang.

D’ailleurs, ce dernier n’a pas participé à la cérémonie de lancement du parrainage de Karim, hier à la permanence Sidy lamine Badji. Les réglages sont en train d’être faits. En pointant le curseur sur
la liste de retrait des documents pour le parrainage, des personnes étaient déjà soupçonnées de retirer des dossiers pour des candidats qui étaient en embuscades.

La bande à Thiobane a-t-elle très tôt pris le chemin du maquis ? l’avenir proche nous édifiera.

Mais compte tenu des ambiguïtés au sein de la formation de Me Abdoulaye Wade, les observateurs de la scène poli￾tique ne sont guère optimistes d’un relèvement rapide du Pds face à ce séisme. Mais pour qui connait la ténacité du Président Wade qui va se pointer bientôt à Dakar, son fils pourrait passer entre les mailles du filet et jouer son rôle de garant d’une participation d’un des plusgrands partis politiques du Sénégal à la présidentielle de 2019

2