Pape Ale Niang se lâche:« L’affaire Khalifa Sall, j’en parle et j’en parlerai… »

Le journaliste et chroniqueur Pape Alé Niang réaffirme son engagement à travers son métier à combattre et dénoncer l’injustice, malgré les salves de critiques qui le visent. Dans sa chronique de mercredi dernier n’a que faire des sorties de ses détracteurs.

« L’affaire Khalifa Sall, j’en parle et j’en parlerai encore comme je le faisais quand Idrissa Seck était injustement arrêté par le régime de l’ancien président Me Abdoulaye Wade. Dans l’affaire Khalifa Sall, beaucoup n’ose pas s’y prononcer comme l’avait dit Iran Ndao. Quand quelqu’un dénonce ou relève une injustice, on te taxe d’être partisan. Ce qui nous incombe à nous, c’est le pays et rien d’autre« , a regretté Pape Alé Niang, non sans dénoncer la manière dont le maire de Dakar est traîné et présenté au tribunal de Dakar. »

« Le pays, nous le partageons tous. Regardez la manière dont se tient le procès de Khalifa Sall. On a peur quand on assiste à ce procès. C’est comme si on jugeait des terroristes, avec des forces de l’ordre lourdement armées comme en temps de guerre « poursuit-il.