Mort de Naomi moquée par le Samu: l’opératrice qui a traité l’appel est effondrée

Du côté du Samu de Strasbourg, l’opératrice qui a traité l’appel de Naomi Musenga est effondrée…

En décembre, Naomi, jeune maman de 22 ans a été moquée au téléphone par une opératrice du Samu à Strasbourg. Quelques heures plus tard, elle est décédée. Cette histoire a provoqué de vives réactions sur la toile.

‘opératrice a été suspendue de ses fonctions, rapporte une source syndicale du CHU de Strasbourg. L’urgentiste est, selon France Inter, « effondrée et a pris conscience de la gravité de ce qu’elle a fait ».

Avant de poursuivre: « Il s’agit d’une évidente faute professionnelle de la part de l’opératrice ».

Dans la presse française, les syndicats précisent que les opérateurs traitent plus de 2.000 appels par jour durant la fin de l’année. Ils ajoutent que les pompiers du Bas-Rhin, qui ont d’abord reçu l’appel de la demoiselle en détresse, se sont également moqués de la jeune maman. L’appel des pompiers aurait peut-être conditionné les réponses de l’opératrice.

Le journal Le Monde, qui a obtenu le rapport d’autopsie, explique que Naomi Musenga est décédée d’une « défaillance multiviscérale sur choc hémorragique ». Plusieurs de ses organes ont cessé de fonctionner.

Dhbe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *