Un minibus de la délégation d’Emmanuel Macron caillassé au Burkina Faso

Le convoi de la délégation française qui accompagne Emmanuel Macron au Burkina Faso a été caillassé, sans que l’incident ne cause d’autre dommage qu’une vitre cassé.

C’est dans un climat de tension qu’a lieu la visite d’Emmanuel Macron au Burkina Faso, première étape de la tournée africaine du président de la République. Après que des militaires français ont été visés par une attaque à la grenade quelques heures avant l’arrivée du chef de l’Etat, un minibus de la délégation française qui accompagne Emmanuel Macron a été caillassé ce mardi sur le trajet de la visite. Selon nos informations, l’anicroche s’est soldée par une vitre cassée.

« Il y a eu quelques jets de pierres. Pas de tir d’armes à feu. Tout le monde va bien. Pas de blessé. Rien de grave », explique à BFMTV le député du Rhône Bruno Bonnell, membre de la délégation française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *