Meurtre du commandant Sane: Comment Idrissa Sow alias Peulh Bourafete est tombé.Demba Ba cueilli à Maleme-Niani

Les unités territoriales de la légion « Est » appuyées par la section de recherches n’ont pas mis trop de temps pour procéder à l’arrestation d’Idrissa Sow dit « peulh Bou Rafete » présenté comme le présumé meurtrier du commandant de brigade Tamsir Sane et d’une partie de sa bande dont un certain Demba Ba pourtant récemment élargi de prison

Dans l’attaque du bureau de poste du département de koumpentoum (région de Tambacounda) les pandores ont encore une fois démontré toute leur détermination à lutter contre la criminalité et le grand banditisme qui commencent serieusement à inquiéter toute la population sénégalaise .
Il aura fallu une semaine,(l’attaque a été perpetrée dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019, aux hommes des unités territoriales pour procéder à l’arrestation des auteurs de l’attaque à main armée,sept selon le communiqué de la gendarmerie.
Le film des arrestations
Le cerveau principal arrêté à Mereto
Après une première recherche de preuves par les empreintes relevées sur les lieux mais qui n’a pu identifier les identités des auteurs de l’attaque du bureau de poste de Koumpentoum, les pandores, convaincus que les assaillants ne pouvaient être que des délinquants de la région,ont procédé à des séries d’interpellations. Et celles-ci ont fini par porter leurs fruits. C’est ainsi qu’un certain Idrissa Sow alias  » Peulh bou rafete » délinquant notoire a été pisté et cueilli à Mereto village situé dans le département de Koumpentoum .
Cuisiné par les pandores qui ont certainement dû recourir à la méthode « dite traditionnelle »peulh bou rafete » ne tardera pas à se mettre à table.
Dans sa déposition il dira aux enquêteurs être le principal cerveau de la bande et avouera être le principal auteur des salves qui ont froidement atteint et tué le commandant de brigade l’adjudant major Tamsir Sane, alors alerté par le vigile du bureau de poste, lui aussi touché d’une balle dans sa fuite.
Les noms de ses complices en poche les pandores déploieront les grands moyens pour procéder à l’arrestation d’une partie de la bande dont certains « sont activement recherchés et ne tarderont pas à tomber » selon notre source
Demba Ba surpris à Maleme-Niani
Considéré comme le numéro 2 de la bande,Demba Ba qui s’était retranché à son domicile situé dans la commune de Maleme Niani derrière la mairie fut le premier a être arrêté par des éléments fortement armés et accompagnés de chiens renifleurs .
Pour cause Demba Ba qui est une véritable force de la nature est très bien connu des services de police. L’homme est décrit comme dangereux et toujours armé
Les habitants témoignent
« Depuis que j’habite ce village devenu par la suite commune, je n’ai jamais vu un tel déploiement de forces de l’ordre. Demba Ba est un homme trés dangereux. Son arrestation dans cette affaire ne nous surprend pas,il est craint dans toute la ville, nous sommes soulagés  »  Nous confie un homme joint au téléphone par la rédaction de 24 heures.
Un autre de renchérir  » C’est étonnant qu’il soit sorti de prison, quelques mois après sa dernière incarcération. Il avait été identifié et arrêté suite à des agressions commises avec usage d’armes à feu dans la région. Si on arrête ce genre d’individus pour ensuite les relâcher au bout de quelques mois,nous ne serons jamais en sécurité « 
Le paiement des bourses familiales en cause
Depuis quelque temps les sénégalais assistent à des series de braquages que certains n’hésitent pas (à tort ou à raison) à attribuer aux étrangers. Des agences, en plein coeur de Dakar même ont été attaquées par des bandes lourdement armées mais au niveau des régions les bureaux de poste sont aujourd’hui devenus principalement les cibles des malfaiteurs qui sont en train de guetter la mise à disposition des fonds destinés au paiement des bourses familiales pour sévir.
Tel a été le cas de l’attaque du bureau de poste de Koumpentoum et dans bien d’autres départements du Sénégal. Il en sera ainsi tant que de sérieuses dispositions sécuritaires ne sont pas prises pour décourager les malfaiteurs qui pour n’importe quelle somme sont prêts à tuer
Dans le cas de l’adjudant major Tamsir Sane qui a payé de sa vie pour déjouer l’attaque à main armée du bureau de poste de Koumpentoum espérons que l’enquête qui est toujours en cours permettra l’arrestation de toute la bande. Ceci pour que justice soit faite et qu’il puisse reposer en paix
Saliou Faye
24 heures

2 commentaires sur “Meurtre du commandant Sane: Comment Idrissa Sow alias Peulh Bourafete est tombé.Demba Ba cueilli à Maleme-Niani”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *