Mamadou Lamine Diallo: »Avec les taux de croissance annoncés,Amadou Ba n’arrive pas à payer les bourses des étudiants »

Le leader du mouvement « Tékki » est encore revenu sur les difficultés de l’État au cours de sa traditionnelle question hebdomadaire,et c’est pour descendre en flammes Macky Sall et son régime.
La mort de l’étudiant Fallou Sène continue toujours d’alimenter les débats dans le Landerneau politique sénégalais. C’est le président du mouvement politique Tékki qui est sorti de sa réserve pour pointer un doigt accusateur à Macky Sall et son gouvernement.
A l’en croire «Tout le monde s’interroge qu’avec les taux de croissance annoncés depuis 2015 et les 1200 milliards de l’Euro bond 2018, Amadou Bâ n’arrive pas à payer les bourses et autres aides des étudiants au Sénégal et à l’étranger ».
Mamadou Lamine Diallo d’affirmer  » les circonstances qui ont conduit à la mort de l’étudiant Fallou Sène,engagent directement la responsabilité du ministre des finances, tout comme celles du ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye et du Président Macky Sall
Le député précise « en réalité ce sont les difficultés de trésoreries qui ont conduit à cette situation. L’État essaie de les masquer en annonçant des chiffres sur la croissance (les recettes fiscales
avec) surestimés ; 1,5 à 2 points de
croissance, a fustigé l’économiste
Mamadou Lamine Diallo.
Pour le leader de Tekki « le régime de Macky Sall a sombré dans la mauvaise gouvernance encouragée par le pilotage à vue des projets présidentiels: Centre Abdou Diouf, Cités ministérielles et Building administratif, Domaine industriel de Diamniadio, TER, Ila Touba, etc… »
« Autant de projets qui ont provoqué l’assèchement de la trésorerie de l’Etat et l’accumulation d’arriérés intérieurs », a-t-il noté.
Le président du mouvement Tékki renchérit «Le FMI complice depuis des années de la supercherie de Amadou Ba and Co commence à se réveiller et pose des conditions dans la mobilisation effective de l’euro bond 2018». Il anticipe sans doute sur le fait que le Sénégal ne pourrait pas faire face à ses engagements internationaux in fine.
24heures