Mahammed B.A.Dionne premier ministre :«Nous voulons porter la contribution du numérique dans le Pib à 10%»

À l’ouverture du sommet africain sur l’Internet, hier à Dakar, le premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne a décliné les ambitions de son gouvernement pour le secteur du numérique. «Dans notre pays, les Tic contribuent de 2% au Pib. Mais avec la Stratégie Sénégal Numéri￾que 2016-2025, nous voulons porter cette part du numérique dans le Pib à 10%», a dit le chef du Gouvernement.

Il a insisté sur la volonté de l’Etat de parvenir à une «inclusion numérique et à une digitalisation de l’économie».

«Il semble évident que l’internet constitue un catalyseur déterminant pour le développement économique et social de nos Etats. C’est la raison pour laquelle le Sénégal a toujours soutenu son développement et toujours adopté une gouvernance de l’internet basée sur un modèle consensuel », a déclaré  le Premier ministre.

Le chef du Gouvernement a profité
de l’occasion pour appeler les trois
Fournisseurs d’Accès à l’Internet (Fai)
qui ont récemment reçu leurs licences, à
s’inscrire dans une dynamique de baisse
des coûts d’accès à Internet. Mahammed
Dionne a souligné les mesures prises par
son gouvernement pour rendre plus ac￾cessible Internet à tous les Sénégalais.

D’après lui, cela va «permettre de renforcer la concurrence, de diversifier
l’offre de service, de baisser les coûts et
d’améliorer l’accès des populations aux
ressources du numérique».

«Aujourd’hui, 9,6 millions de
Sénégalais utilisent l’Internet, dont 88,6% via le mobile. Ce qui représente un taux de pénétration de l’Internet de 62,9% », a informé Abdou Karim Sall Directeur général de l’ART  (Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes.

Il a fait état d’une croissance du parc de l’Internet à hauteur de 2,7%, soulignant que sa structure a beaucoup fait pour élargir l’accès à l’Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *