Madani Sy SG du syndicat du nettoiement tranche le débat: »Le contraste qu’il y a entre le stade Léopold Sédar Senghor et l’image que les sénégalais ont montrée en Russie… »

Dans un entretien accordé au quotidien 24 heures Madani Sy secrétaire général du syndicat national des travailleurs du nettoiement s’est prononcé sur l’histoire des supporters qui ont nettoyé les gradins après la victoire du Sénégal  face à la Pologne 2-1
Voici ce qu’il en pense…
 « Lors du match Sénégal/Pologne, tout le monde a constaté le civisme des sénégalais qui ont nettoyé les gradins. Ça a fait le Buzz. En tant qu’acteur du nettoiement, j’applaudis. Mais ce qui  fait mal, c’est le contraste qu’il y a au Sénégal. Nos stades sont sales. Regardez nos stades, surtout celui de Léopold Sédar Senghor, il est devenu un dépotoir à ciel ouvert avec une occupation anarchique des alentours. Nos supporters des navetanes et même des championnats ont démontré par ces gestes que le civisme doit être aussi possible ici au Sénégal. Ces supporters ont montré la voie que le Sénégal peut être propre. Que le Sénégal peut être l’un des pays les plus propres en Afrique à l’image du Rwanda. C’est seulement une question de volonté. Ce qui se passe au Sénégal, c’est une indiscipline notoire caractérisée, nos stades sont devenus des « pissoirs » des dépotoirs d’ordures.
Le contraste qu’il y a entre le stade Léopold Sédar Senghor et l’image que les sénégalais ont montrée en Russie, cela prouve que si on est animé de bonne foi, on peut avoir une ville propre.
Bigame Diouf  » Jakhere »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *