Macky Sall rassure: «Si le système électoral n’était pas transparent, vous croyez que je n’aurai eu que 25% à Touba».

D’Addis-Abeba en Ethiopie, où il se trouve pour les besoins du 30ème Sommet de l’Union africaine, le Chef de l’Etat Macky Sall se veut clair une bonne fois. Se prononçant sur plusieurs faits de l’actualité nationale, il a lâché une grosse pierre sur la tête des opposants qui demandent à ce que soit portée à la tête du Ministère de l’Intérieur  une personne neutre ou de créer un Ministère des élections.

«Si c’est leur attente, c’est peine perdue. Je ne mettrai pas un militaire au Ministère de l’Intérieur», dit-il. Puis ajoute, «si le système électoral n’était pas transparent, vous croyez que je n’aurai eu que 25% à Touba».

Pour le président de la République, il faut qu’on arrête l’amalgame et la confusion entretenues pour jeter le discrédit sur les institutions de la République, laisse-t-il entendre, dans les colonnes de Les Echos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *