Lettre adressée au conseil constitutionnel:Farba Senghor dénonce

En démocratie, le juge ne peut faire l’objet d’aucune pression sauf celle de sa propre conscience.

Or , la lettre adressée au conseil constitutionnel du Sénégal par Jean Paul Costa , ancien Président de la cour européenne des droits de l’homme et Cie en est une.

En effet , les auteurs de la lettre violent le principe de l’indépendance du juge au moment où le conseil constitutionnel s’apprête â publier la liste des candidats à l’élection présidentielle du Sénégal du 24 fevrier 2019. ( Farba Senghor )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *