Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a renoncé à briguer un 5e mandat.

Le président Algérien renonce à briguer un 5e mandat

Dans le même temps, Abdelaziz Bouteflika a annoncé le report de la présidentielle du 18 avril.

Depuis le 22 février, les Algériens descendaient massivement dans la rue pour demander au chef de l’Etat, qui a fêté ses 82 ans durant son séjour suisse, de renoncer à briguer un 5e mandat.

Les séquelles d’un AVC ont empêché Abdelaziz Bouteflika de s’adresser de vive voix à ses concitoyens depuis 2013 et ont rendu rares ses apparitions publiques.

L’OBS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *