Lat Diop tacle Aliou Sall: « quelqu’un qui vient d’ailleurs ne peut pas aimer Guédiawaye »

Pour le contrôle de la ville de Guédiawaye, le responsable de l’Apr, Lat Diop, n’y va pas à visage caché. Le directeur de la Coopération au ministère de l’économie et des Finances a annoncé ses ambitions depuis très longtemps. «Guédiawaye aux populations de Guédiawaye» avertissait-il, lors d’une rencontre pendant la campagne sur le parrainage. «Devant le Président Macky Sall, je lui dirais que les fils de Guédiawaye ont grandi et veulent diriger leur ville ». Depuis lors, Lat Diop s’est inscrit dans cette dynamique. Tous les actes qu’ils posent vont dans ce sens. Hier, il a réitéré ses propos en marge d’une cérémonie de remise d’une ambulance au poste de santé de Golf Sud. «Avec ou sans nomination, ce que je dois faire, je le ferais. Et personne ne pourra me faire changer d’avis», martèle M. Diop. Il ajoute : «Je suis un homme politique, je gère sa carrière et mon avenir politique. Je sais comment s’y prendre. Ce qui est sûr et certain, c’est que les fils de Guédiawaye doivent prendre les destinés de Guédiawaye. C’est ça la logique», clame Lat Diop, en réponse à un appel à l’unité des fils de Guédiawaye, formulé par Ahmet Aidara. Plus loin, Lat Diop raille sur Aliou Sall : «Quelqu’un qui vient d’ailleurs, ne peut pas aimer Guédiawaye plus que nous. Ce sont les fils de Guédiawaye qui peuvent développer Guédiawaye», tacle le responsable de l’Apr.

Actunet