L’armée rompt le silence dans l’affaire Capitaine Mamadou Dièye

Dans un document transmis à la presse , la «Grande muette» donne sa version des faits dans l’affaire du capitaine Dieye
Il apparait selon les termes du communiqué produit par l’armée que le Capitaine Mamadou Dièye risque la radiation. Morceaux choisis
«Il convient de rappeler que, conformément à l’article 17 de la loi n°62-37/PR/MFA du 18 mai 1962 fixant le statut général des officiers d’active des Forces Armées, la disponibilité, tout comme la démission, n’a d’effet que si elle est acceptée par l’autorité investie du pouvoir de nomination, en l’occurrence le président de la République, chef suprême des Armées.
Dans tous les cas, la disponibilité n’a pas un caractère de départ définitif. Compte
tenu de la nature et de la gravité des fautes commises, le Capitaine Dièye fait l’objet de sanctions disciplinaires conformément aux dispositions contenues dans les articles 80 et 97 du décret 90-1159 portant règlements de discipline générale des forces
armées.
Ceci n’exclut pas l’application de sanctions statutaires, notamment, la traduction devant un conseil d’enquête en vue de sa radiation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *