La femme d’un milliardaire belge incarcérée à Ziguinchor

De la piscine paradisiaque face à l’océan, à l’enfer d’une des pires prisons d’Afrique

Une Belge de 50 ans est incarcérée au Sénégal, en Casamance, dans la prison surpeuplée de Ziguinchor, après un accident mortel de la circulation ayant coûté la vie il y a deux semaines à un jeune de 18 ans.

La Belge est la femme de l’homme d’affaires bruxellois et ancien Manager de l’Année Jean-Claude Logé.

Une ressortissante belge de 50 ans est emprisonnée dans la prison surpeuplée de Ziguinchor au Sénégal à la suite d’un accident de la route qui a coûté la vie à un cycliste. Il s’agit de l’ancienne épouse de Jean-Claude Logé, un homme d’affaires fortuné originaire de Bruxelles, jadis élu « manager de l’année », rapporte Het Laatste Nieuws.

Le 12 juilllet vers 16 heures, Huguette E. a percuté avec sa Mitsubishi Pajero un jeune homme de 18 ans, Sabri Senghor. Les détails de l’accident sont flous. Selon le procès-verbal, il a fallu près de 40 minutes pour qu’un passant alerte les secours alors que la victime était grièvement blessée.

Trente minutes plus tard, à l’arrivée de la police, l’adolescent a été emmené à l’hôpital de Zinguinchor, au sud du pays. Huguette E. s’est rendue sur place pour apporter son soutien à la famille du jeune homme, finalement décédé une heure plus tard. D’après les témoignages, la mère de Sabri Senghor aurait indiqué qu’elle ne voulait pas porter plainte, touchée par l’attitude de la conductrice belge. « Dieu m’a donné mon fils. C’est également Dieu qui me l’a repris », lit-on sur le procès-verbal écrit par les policiers.

« C’est la loi »
Quatre jours plus tard, le lundi, la police a convoqué Huguette pour une audition dans laquelle on lui recommandait de prendre un avocat. Elle a finalement été incarcérée à Ziguinchor, soupçonnée d’homicide involontaire. « Au Sénégal, c’est la procédure d’enfermer les personnes impliquées dans un accident de la route mortel en attendant leur procès. C’est la loi », indique Philippe Le Grand, du consulat de Belgique au Sénégal.

Originaire de Charleroi, Huguette est tombée amoureuse il y a quelques années de Jean-Claude Logé, 76 ans aujourd’hui, dont la fortune est estimée à 30 millions d’euros. En 2011, l’homme d’affaires belge a quitté sa femme, après 40 ans de mariage, pour s’installer au Sénégal avec sa nouvelle compagne, 26 ans plus jeune que lui. Ils avaient établi leurs quartiers à Boucotte, au sud du pays, dans une villa avec vue sur l’océan. Une petite armée de domestiques travaillait pour eux, ils possédaient une grande piscine et vivaient la grande vie. Ensemble, le couple a aussi adopté en 2013 une fille de 9 ans. Mais depuis, l’idylle s’est terminée. Logé a accusé sa deuxième femme de l’avoir roulé financièrement. Il est rentré à Uccle, elle est restée au Sénégal. Depuis, Logé et Huguette entretiennent une relation conflictuelle.

Des conditions effrayantes
Contacté, Logé assure qu’il s’inquiète pour son ex-épouse et qu’il suit la situation minute par minute. « Je connais cette prison de Ziguinchor. C’est une des pires qui soient. Les conditions de détention y sont juste effrayantes. On n’y reçoit rien à manger. Si vous voulez manger, prévoyez d’avoir quelqu’un à l’extérieur », dit-il dans la DH, alors qu’il est aussi sans nouvelles de sa fille.

A la fin de l’année dernière, Amnesty International avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur cette prison. Alors qu’elle ne peut accueillir que 150 détenus, ils sont actuellement 280 derrière les barreaux. Et certains prisonniers sont encore moins bien lotis qu’Huguette puisqu’ils attendent depuis deux ou trois ans leur procès.

Dhbe et 7/7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *