Le juge Maguette Diop dessaisi du dossier Khalifa Sall

procès du maire de Dakar qui se tient ce 3 janvier en audience spéciale au tribunal de Dakar pourrait connaître un second renvoi. Les avocats de Khalifa Sall voudraient obtenir un report jusqu’à 2 mois, évoque L’Observateur.

Entre autres raisons, le remplacement du juge Maguette Diop, président de la deuxième chambre correctionnelle, par ailleurs président de l’audience, qui devient assesseur dans le dossier de la caisse d’avance. Il est remplacé par le magistrat Malick Lamotte, président du tribunal de grande instance de Dakar, qui prend désormais les commandes. Deuxième raison évoquée par les avocats de la défense : l’arrivée du bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun et de quatre avocats Français, qui souhaitent prendre connaissance du dossier.

Khalifa Sall et co-accusés sont jugés dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Ils sont inculpés pour détournement de deniers publics, association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux et blanchiment de capitaux. La première audience ouverte le 14 décembre dernier, a été renvoyée d’office par le juge Maguette Diop pour la mise en état du dossier.