Idrissa Seck taille sa route: Après la Korité, les  » vrais sujets »

DRISSA SECK, le leader de Rewmi,
persiste à tracer sa route en perspective du 24 février 2019.

Peu importe, il s’en prévaudra pour justifier sa manière et sa ligne politique. Les partisans du Président Macky Sall peuvent protester, attaquer, invoquer des principes républicains.

Idrissa Seck taille sa route. Les rebuffades de la bande à Mouhamed B Abdallah Dionne et d’une certaine classe maraboutique n’y feront rien.

D’ailleurs, il s’est donné un Dead line, après la Korité, pour opposer aux populations et au régime du Président Macky Sall une autre politique.

«Pour ma part, sachez que, dans son sillage, je m’interdis de parler d’autre chose que de paix, de cohésion et d’unité après la Korité », a-t-il indiqué dans un communiqué envoyé, hier, depuis
la Mecque et reçu par 24 Heures.