Dernière journée éliminatoires CAN 2019 Sénégal -Madagascar: du beau jeu au moins…!!!

En match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 le Sénégal reçoit ce Samedi à 19 h le Madagascar au stade Lat Dior de Thiès.
Une rencontre qui n’aura aucune  incidence sur la qualification pour les deux équipes qui ont déjà validé leurs tickets pour Égypte 2019, mais pour nos lions, l’enjeu sera tout autre car il s’agira de rassurer les supporters avant la dernière ligne droite en direction de la coupe d’Afrique des nations Égypte 2019.
Après avoir conduit les lions au Gabon en 2017 et à la coupe du monde Russie 2018 Aliou Cissé est en train de boucler ses quatre ans à la tête de l’équipe nationale avec  toujours des incertitudes quant à sa capacité à tirer le meilleur d’un groupe considéré à tort où à raison comme l’un des plus riches sinon le plus riche en Afrique.
Malgré un bilan fort élogieux de 24 victoires 5 défaites et 12 matchs nuls sur les 41matchs disputés Aliou Cissé n’arrive toujours pas à convaincre les amoureux du beau football. Ces derniers lui reprochent de n’avoir pas su mettre de la folie au jeu des lions pour tout dire qu’il peine toujours à imprimer à un groupe pourtant fort d’un vécu de plus de 7 sept ans (si on intègre les jeux olympiques de 2012),une véritable identité de jeu.
Même si le sélectionneur des lions reconnait que c’est au niveau de la qualité du jeu que la sélection est le plus souvent critiquée,il est étonnant qu’il reste figé dans ses convictions que l’essentiel est de gagner tout en promettant une amélioration dans la manière même de jouer de nos lions. « Il faut avoir les joueurs qu’il faut pour jouer le jeu que nous voulons. On y travaille petit à petit !!! a-t-il déclaré dans un entretien publié par nos confrères de l’observateur.
Dans le même entretien Aliou Cissé est persuadé qu’il ne lui appartient pas de décliner l’identité de jeu du football sénégalais,il est convaincu que pour produire du jeu, il faut des joueurs formés dans ce style et qu’il n’est que l’entraineur des lions. !!!
C’est tout de même surprenant de sa part, puisqu’aujourd’hui il n’est pas question de l’identité de jeu du football sénégalais. Il est bien question surtout de l’identité de jeu de la sélection qu’il dirige depuis bientôt quatre ans.
Avec toute la richesse de son effectif, avec tout ce vivier dont dispose le football sénégalais, dire sans hésiter qu’il lui faut avoir les joueurs pour jouer le style de jeu qu’il veut et qu’il est en train d’y travailler petit à petit est tout de même surprenant. On ne peut continuer à nous servir un tel discours. Quatre ans suffisent largement pour mettre en place une très bonne équipe de football. Surtout pour un entraîneur qui a une main mise et une responsabilité totale sur le choix des joueurs qu’il sélectionne
Ce soir à 19 heures,le stade Lat Dior Thies plein à craquer recevra un public très nombreux. 8000 spectateurs prendront d’assaut les gradins avec l’espoir de voir Sadio Mane rééditer ses bons matches des soirs de coupe d’Europe.
Avec les sélections de santy Ngom de Krepin Diatta et le retour dans le groupe de Pape Alioune Ndiaye,le coach des lions semble vouloir trouver une solution aux critiques (pour certains fondées) sur une absence totale de créativité dans l’articulation et l’animation du jeu des lions.
Certainement que Santy Ngom l’homme au pied gauche magique fera étalage de toute sa classe,que Krepin Diatta sera le messie tant attendu au niveau de l’animation du jeu. Mais que faire des cadres,dans quel dispositif se présenteront les lions?
Au constat à chaque rencontre des lions, les mêmes interrogations reviennent. Et sans se lasser les férus du beau jeu se laissent toujours guider par l’espoir que la mayonnaise de Cissé prendra mais à la fin restent toujours sur leur faim.
Mais ce soir, il faut vraiment changer.
Saliou Faye
24 heures