Démission de Mame Mbaye Niang: Amadou Ba pointé du doigt,Seydou Gueye précise…

La démission du ministre Mame
Mbaye Niang continue de susciter
des réactions. L’Apr a,apparemment,
du mal à accepter son départ au vu du
poids que pesait l’homme.

Après plusieurs réactions sur cette affaire, voilà la jeunesse républicaine qui fait son analyse de la situation.

En conférence de presse hier, Pierre Joe Ndiaye  responsable politique à Joal Fadiouth et compagnie,ont dénoncé avec leur dernière énergie ce quis’est passé.

D’après ces jeunes Aperistes,il y’a une cabale contre l’ancien ministre de la jeunesse. Ceci disent-ils, dans le but
de le discréditer. « Une certaine presse a relayé un supposé carnage financier au sein du Programme National des Domaines Agricoles Communautaire (PRODAC).

Une information qui a fini de soulever un tollé général et mettant en cause ’honorabilité de notre camarade Mame Mbaye Niang, ancien ministre de la Jeunesse. Ce dernier a démissionné du Gouvernement, certainement pour mettre à l’aise Monsieur le Président de la République et laver l’affront…», souligne d’entrée Pierre Joe Ndiaye

Pierre Ndiaye de poursuivre «il faut
retenir que, la loi d’orientation n°2009-
20 portant sur les agences d’exécution
dispose en son article 3 que les agences
sont soumises à une tutelle technique de
leur administration de rattachement et
une tutelle financière du Ministre chargé des finances». Considérant, dès lors, le PRODAC, «comme une structure assimilée ne saurait échapper à cette disposition de la loi…»

S’étonnant de la situation le responsable politique de Joal s’interroge «comment notre camarade pourrait être en cause alors qu’il n’a ni négocié ni signé
de contrat financier?» Non sans pointer
du doigt le ministre des Finances qui,
selon lui, est derrière ce qui se passe. A son avis, c’est ce dernier qui a tout orchestré contre leur camarade de parti parce que tout simplement l’ex ministre du tourisme le dérangeait.

Apportant des clarifications, ces jeunes
de l’Apr expliquent que c’est Mame
Mbaye Niang, qui à l’époque avait écrit
à la tutelle financière pour lui demander l’envoi d’une mission de l’Inspection Générale des Finances aux fins de faire des vérifications après avoir instruit l’inspection des Affaires administratives et financières de son département de faire le même travail de vérification. Il a aussi demandé à un cabinet indépendant du nom de Grand torthon de faire l’audit de la gestion technique et administrative du
Programme.

Le responsable de l’Apr à Joal Fadiouth et Cie disent être « plus que jamais déterminés à se ranger derrière Mame Mbaye Niang pour la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour à l’élection présidentielle de 2019».

Seydou Gueye dément dans un communiqué

Le porte dément l’information selon laquelle Mame Mbaye Niang aurait été soumis à un interrogatoire lors d’une réunion de conseil des ministres. Selon le porte parole du gouvernement  » il n’a jamais été question d’un quelconque interrogatoire entre le chef de l’État et Mbaye Niang en conseil des ministres »