Cour de justice CEDEAO: Khalifa Sall perd son dernier combat

La Cour de justice a débouté Khalifa Sall de ses requêtes. La juridiction sous régionale, après s’être déclarée compétente sur l’exception d’irrecevabilité et d’incompétence introduite par l’Etat du Sénégal, a admis la requête accélérée. En outre, elle a rejeté les mesures provisoires introduites par l’ancien maire de Dakar. En effet, l’ancien parlementaire demandait à la Cour d’ordonner son inscription sur la liste des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019 et de dire que sa candidature, au moment où le conseil constitutionnel statuait sur la publication des listes provisoires, était valable. Et cas de besoin, reporter le scrutin jusqu’à la mise en place de mécanisme d’organisation d’élection libre et transparente. Toutes ces mesures ont été rejetées par la cour de justice de la Justice qui renvoie l’affaire au 20 février prochain pour plaidoirie. Avec cette décision, les chances de Khalifa Sall d’être candidat à la course présidentielle sont réduites au néant. Il ne lui reste qu’à dire lequel des 5 candidats il va soutenir.

emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *