Candidature de Khalifa Sall:Ismaila Madior Fall enfonce le clou

Si l’on se fie aux déclarations du ministre de la Justice, Khalifa Sall ne fera pas partie de la course présidentielle de février 2019. Ismaila Madior Fall, révèle EnQuête, a fait savoir qu’il n’y aucune disposition dans la loi qui affirme, de manière claire, que le rabat d’arrêt est suspensif. Pour lui, il n’y a aucune possibilité que le rabat d’arrêt introduit par l’ancien maire de Dakar, devant la Cour suprême, suspende les poursuites contre lui. Le rabat d’arrêt, explique le Garde des Sceaux, est un système de renvoi que chacun interprète à sa manière. « Dans un Etat de droit, ce ne sont pas les avocats encore moins les professeurs et les journalistes qui disent le droit. Celui qui est habilité à dire le droit au nom du peuple, c’est le juge », a soutenu le professeur de droit constitutionnel.

emedia