Can 2019 Sénégal Ouganda 1-0:Seule la victoire est belle

RAREMENT ON a vu une équipe du Sénégal aussi bien organisée
dans tous les compartiments du jeu et au niveau de l’engagement physique que durant cette première mi-temps face à l’Ouganda.
En abordant ce match, les Lions avaient à cœur de prouver à la face du monde que leur rang de première nation africaine de football n’était pas usurpé.

Au coup de sifflet de l’arbitre, le pressing haut exercé sur les Ougandais a permis au Sénégal de se créer la première occasion de la partie par Ismaila Sarr.On jouait la 4e minute lorsque l’attaquant de Rennes, bien introduit sur le côté droit,ente de se défaire du gardien Onyango sorti à sa rencontre. Son dribble oblige ce dernier à commettre une faute sur lui à l’entrée de la surface de réparation. Le coup franc qui est sanctionné par un carton jaune pour le gardien ougandais est mal exploité par Henry Saivet.

Alors que les Ougandais tentaient de placer une attaque, le meneur de jeu des Lions se signalera de fort belle manière en interceptant le ballon au milieu de terrain pour servir Mbaye Niang en pleine course. L’attaquant des Lions, très présent dans les duels, d’une belle déviation sert Sadio Mane qui s’engouffrait sur le côté.

Le tir de l’enfant de Bambali ne donne aucune chance à Onyango. Un but à zéro,le Sénégal est dans son match.
Les Ougandais sont obligés de commettre beaucoup de fautes pour stopper l’élan des sénégalais très bien organisés et conquérants.
Malgré quelques éclaircies côté Ougandais, la mi-temps sera sifflée sur ce score.

A la reprise, les Crânes reviendront avec d’autres arguments pour revenir à la marque. Mais ils seront surpris à la 59e minute par Sadio Mane. Le numéro dix des Lions intercepte un ballon mal joué à’ l’entrée de la surface de réparation et se défait aisément du défenseur Ougandais venu à sa rencontre .Ce dernier n’eut aucune autre alternative que de commettre la faute. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty.

Chargé de l’exécution, Sadio Mane voit son tir repoussé par Onyango. L’attaquant rate ainsi l’occasion de mettre son équipe à l’abri. Par ce deuxième penalty raté en l’espace de quelques jours, Sadio Mane alimentera certainement les conversations sur sa capacité à bien tirer les coups de pieds de réparation.

Dopés par l’arrêt de leur gardien,les ougandais se ruèrent à l’assaut des buts bien gardés par le gardien de Spal,Alfred Gomis, très rassurant sur ses sorties.Bien organisé en défense avec Lamine Gassama et Sabaly intraitables sur les côtés et autour de la charnière centrale composée de Cheikhou Kouyaté et de la tour de contrôle Kalidou Koulibaly, le Sénégal subit mais ne rompt pas.

A la 70e minute Krepin Diatta prend la place de Saivet. Aliou Cissé opère un changement tactique avec un dispositif en 4-4-2. Malgré tout, les Crânes continuaient d’attaquer de toutes parts sans véritablement inquiéter la défense sénégalaise.

Les autres changements intervenus côté sénégalais ne donneront rien. Les partenaires d’Emmanuel Okwi qui avaient l’ambition de battre les Lions ne réussiront pas l’exploit de passer le stade des huitièmes de finale. Victoire du Sénégal qui fera face aux Écureuils du Bénin, vainqueurs à la surprise générale des Lions de l’Atlas, grâce à la série des tirs aux buts. Seule la victoire est belle
SÉNÉGAL BAT OUGANDA 1-0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *