Bignona : le mouvement de Mamadou Lamine Keita réclame plus de présence du Pudc et du Puma en Casamance

La Convergence des démocrates pour le développement (CDD), un mouvement politique dirigé par l’ancien ministre Mamadou Lamine Keita, réclame « plus de présence », en Casamance, du Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC) et de son tandem consacré aux zones frontalières, le PUMA.
Dans une résolution dont copie a été transmise à l’APS, la CDD dit réclamer « plus de présence du PUDC et du PUMA (Programme d’urgence pour le développement des axes et territoires frontaliers) en Casamance, ainsi que le démarrage du PROMO-VILLES dans les communes sud du pays ».
« La Casamance a un retard à rattraper sur le plan des infrastructures routières et socio-économiques de base, c’est pourquoi la CDD demande au président Macky Sall de donner plus de moyens à des structures comme l’ANRAC (Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales de la Casamance) pour un meilleur accompagnement des populations », plaide le mouvement dirigé par Mamadou Lamine Keita.
Dans cette résolution rendue publique à l’occasion du premier anniversaire de la création du mouvement, ses promoteurs disent s’inquiéter de « l’arrêt depuis plusieurs mois des travaux de la boucle du Blouf (appellation donnée aux localités situées à l’ouest de Bignona) et demande leur reprise pour soulager les populations ».
Les camarades de Mamadou Lamine Keita demandent aussi « l’accélération de la phase de recherche de financement pour la boucle des Kalounayes, la route de Sindian, la route de Dar-Salam-Chérif afin de désenclaver ces zones à fortes potentialités économiques, culturelles et religieuses ».
Devant les militants et plusieurs responsables de son mouvement lancé en décembre 2016, l’ancien ministre de la Jeunesse a rappelé « l’objectif ultime » de la Convergence des démocrates pour le développement, à savoir la conquête du pouvoir.
 « Nous sommes des jeunes malgré notre expérience politique. Nous travaillons nuit et jour sur le terrain avec des hommes et des femmes (…), notre ambition est d’aller un jour au palais de la République », a-t-il dit.
Source APS