Barthélémy Diaz lance au juge- Je ne veux pas rentrer,je veux rester auprès de mon frère Khalifa Sall

Le tribunal de Dakar a été assailli ce matin par les partisans du Maire de Sacré Coeur Barthélémy Diaz,ces derniers  ont fait face à un dispositif  policier très important.

Interrogé sur ce qui lui a valu d’être traduit devant le juge .Barthélémy Dira

« Je ne veux pas rentrer à la maison. Je veux rester auprès de mon grand frère Khalifa Sall. Si Khalifa Sall doit rester en prison, je ferai pareil », tels sont les mots que Barthélémy Diaz a adressés au Juge des flagrants délits. Et c’était pour rester dans l’affaire Khalifa  Sall.

Revenant sur le délit d’outrage à magistrat qu’on lui prête,l’édile de Sicap Mermoz dira,pour se défendre de ces propos ci dessous.

« Dans cette magistrature, il y a des prostituées »

Pour Barthelemy Diaz « Certains ont été choqués par le mot prostitution. La prostitution peut être légale. Je n’ai jamais insulté un magistrat, j’ai parlé de la magistrature. Je réitère mes propos, la magistrature est apprivoisée. J’ai exercé un droit qui est la parole. Si je dois être poursuivi pour ces propos la moitié de la population doit être poursuivi. Loin de moi l’idée d’insulter ou de nuire qui que ce soit. J’ai effectué des propos, dans cette magistrature, il y a des prostituées et non des magistrats. J’ai parlé au sens figuré. Il y a des magistrats qui ne respectent pas leurs serments. C’est dans ce cas que j’ai dit que l’Exécutif, je n’ai pas cité de nom et dans l’Exécutif, le ministre de la Justice en fait partie. Dans cette magistrature, il y a des brebis galeuses. Je fais don de ma liberté, peu importe le verdict. Je ne pense pas dans ma parole à chercher à faire mal. Il citait les propos de Moustapha Cisse Lo qui avait dit que tous les magistrats sont des corrompus. Il a posé la question au Procureur ou était il? »

« Macky Sall a armé les officiers, mais pas l’Armée »

« Lors du défilé, le président Macky n’a pas armé l’armée, mais il a armé les officiers du maintien de l’ordre. J’ai tout suivi du défilé ».

« On va marcher contre le parrainage »

« J’ai appelé à descendre dans la rue. Et cela va se faire très prochainement. Nous allons descendre dans la rue pour le parrainage ».

Source Senego réécrit par Senbusinet