Banque mondiale/Afrique: Inciter le secteur privé à investir dans le déploiement d’infrastructures de transport d’électricité

Dans une publication de juin 2017 intitulé « LinkingUp: Public-Private Partnerships in Power Transmission in Africa », la Banque Mondiale suggère qu’il est possible au secteur privé de contribuer à l’expansion de la couverture électrique de l’Afrique en jouant un rôle crucial dans le financement, la construction et le maintien des infrastructure de transport d’énergie.

Le document ressort que le gap de la couverture électrique sur le continent est énorme, et requiert entre $3.2 et $4.3 milliards en investissement chaque année et cela jusqu’en 2040. Toutefois, les Etats africains, principaux investisseurs dans ce secteur, ne peuvent pas rassembler ces ressources ce qui rend essentielle une alliance avec le secteur privé pour relever ce défi d’une importance capitale.

Le rapport nous apprend ensuite que l’intervention des financements privés dans les infrastructures de transport électrique a été un succès en Asie (Inde et Philippine) et en Amérique Latine (Brésil, Chili et Pérou) grâce à des réformes d’envergure pour privatiser le secteur de l’énergie. Il propose ainsi à l’Afrique de s’en inspirer pour permettre à la majorité de sa population d’accéder à l’électricité.

L’institution de Brettons Woods met enfin en avant une série de recommandations que chaque pays pourra adapter à son contexte spécifique et souligne les dix étapes à suivre pour ouvrir le secteur du transport d’électricité à des opérateurs privés indépendants. La publication prescrit, entre autres, de mettre en place un cadre juridique et réglementaire adapté à ces projets, d’introduire de nouveaux modèles de prêts à conditions de faveur, d’instaurer des processus d’appels d’offres, d’assurer un flux adéquat de recettes, de prévoir des instruments de rehaussement de crédit à l’appui des projets ou encore de bien sélectionner et monter les projets en vue d’attirer des investisseurs internationaux.

Rappelons que la Banque Mondiale, est une institution financière multilatérale qui a pour mission d’œuvrer dans les domaines clés du développement. Grâce à son éventail de produits et services, il aide les pays à échanger leurs connaissances et à appliquer des solutions innovantes pour surmonter les défis auxquels ils sont confrontés.