Bamba Fall fait un aveu grave sur la Caisse d’avance

Les langues se délient. Après l’exclusion de Khalifa Sall et de ses proches, certaines informations sont portées sur la place publique. Le maire de la Médina, Bamba Fall, a soutenu que le bureau politique du Parti socialiste, qui a prononcé l’exclusion de Khalifa Sall et 64 autres responsables, était l’un des grands bénéficiaires de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Bamba Fall a cité nommément Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général national du parti, Mame Bounana Sall, responsable des jeunes socialistes, comme ayant été des bénéficiaires directs. Selon le proche de Khalifa Sall, l’écrasante majorité des membres du bureau politique bénéficiait des largesses de cette caisse d’avance. « La peur ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je suis un téméraire et j’ai des preuves de tout ce que je dis. Les noms que j’ai cités, soit j’étais témoin, soit le maire de Dakar me l’a dit. Les 80% des membres du Bureau politique du Parti socialiste en ont bénéficié », a tonné Bamba Fall.

Le maire de la Médina a, par contre, lavé à grande eau l’ancien Premier ministre, Aminata Touré, qui avait, selon lui, des relations autres que financières avec Khalifa Sall. « Elle avait de bonnes relations avec Khalifa Sall. C’est une grande amie à moi », témoigne-t-il. Avant de rajouter que «des membres de l’Alliance pour la République (APR) avaient aussi bénéficié de la générosité de l’actuel maire de Dakar».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *