Baisse annoncée du prix du pain: Quand Le ministre du commerce Alioune Sarr se fait « duper » par les boulangers

Le prix du pain devrait connaître une baisse dans les prochains jours. L’annonce a été faite par le ministre du Commerce,Alioune Sarr. C’était au sortir d’une réunion de suivi des dernières assises de la  boulangère qui s’est tenue  ce jeudi à Dakar.

Une baisse de 1000 francs sur le prix du sac de farine qui passe de 17200 à 16200 Fcfa est singulièrement la cause de cette annonce à grande pompe qui cache des non-dits dans son application.

Il y a lieu de s’interroger car le rabais de 3 francs attendu sur le prix de la baguette pose un problème dans  son applicabilité. Et c’est en terme de monnaie à rendre et ou à encaisser. Les boulangers en sont bien conscients. Mais quand même ils ont laissé le ministre faire une annonce à grande pompe comme si…

Mieux,les boulangers savent plus que quiconque,qu’il n’est pas non plus possible d’appliquer une baisse de 10 FCFA encore moins de 5 FCFA par les temps qui courent, où il est presque impossible de trouver sur le marché des pièces de monnaie de cet ordre.

A vrai dire,le ministre du commerce s’est tout bonnement fait duper par les boulangers qui ont véritablement joué dans le jeu de la malice pour obtenir une baisse du prix de la farine.Rien de plus

Quid des autres mesures annoncées?

Au sortir des dernières assises,le ministre du commerce, Alioune Sarr avait annoncé parmi la batterie de mesures prises,la suppression de la vente du pain dans les boutiques,donc des intermédiaires appelés  » Maigas »

L’objectif étant d’assainir et d’organiser le secteur.

Les boulangers qui tirent plus de 75℅ des produits de leurs vente à partir de ce système sont entièrement,(pour la plus grande majorité), »dépendants » de ces  » Maigas » qui constituent une force non négligeable dans l’écoulement du pain,ont joué le jeu avec le ministre tout en sachant, parfaitement, que ce serait signer leur arrêt de mort.

Interrogé sur l’annonce de la baisse du prix du pain,un patron boulanger qui a requis l’anonymat, s’est dit surpris par une telle annonce  » Le ministre du commerce ne maitrise pas encore  le secteur,c’est pour éviter la souffrance des populations que la FNBS dont j’étais membre, avait accepté le prix de 150 francs pour la baguette de pain,qu’ils appliquent la structure réelle des prix,vous verrez que le pain risque même de coûter plus » a t’-il déclaré.

C’est dire…

Birame Diouf « jakhere »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *