Assemblée: Ousmane Sonko pousse Moustapha Niasse à bouder la plénière

La température est montée tout d’un coup, ce vendredi à l’hémicycle, lors du vote de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’accord de coopération inter-Etat portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs de gaz entre le Sénégal et la Mauritanie. Et cette fois-ci, la contestation n’a pas opposé député de l’opposition et ceux du pouvoir, mais plutôt le leader de «Pastef Les patriotes» au président de l’Assemblée nationale.

Ousmane Sonko a tout simplement eu le tort de commettre une erreur dans la formulation de sa requête en introduisant une question préjudicielle. Moustapha Niasse n’a pas laissé filer l’opportunité de rejeter cette idée. Pire, il a interdit à Ousmane Sonko de poser des questions. Ce que l’ancien Inspecteur des Impôts et des domaines a jugé inadmissible. Il a réussi à pousser le Président Moustapha Niasse à bouder la salle où se déroule la plénière.