Assane Diouf : Un dernier coup de poker perdant

Assane Diouf qui etait décrit par certains comme un détraqué mental, était loin de tous les qualificatifs que la toile lui collait.
L’homme, très intelligent avait certainement passé tout son temps à regarder les films americains.
Ces histoires montées de toutes pièces qui peuvent nous tenir en haleine, le temps qu’on se rende compte,à la fin du film, qu’il ne s’agissait,ni plus ni moins,que d’une fiction.
Son ordre de sortie délivré par les autorités americaines,la loi Trump etait passée par là,Assane devait trouver un pretexte,pour ne pas être expulsé du Pays de l’oncle Sam.
Une humiliation pour quelqu’un qui n’avait que 9000 dollars en poche et qui roulait en bolide aux Etats-Unis.
La chanteuse Amy collé Dieng lui offrit alors l’occasion rêvée.Le reste est connu.
Assane se met dans la peau de l’ennemi public numéro un,le peuple est tenu en haleine. Quoi de plus normal donc que d’insulter le président de la république pour paraitre aux yeux de l’opinion, comme le défenseur des droits de l’homme!!!
Le mobil venait d’etre trouvé,mais le FBI savait qu’aucun crime n’est parfait.
Assane devint donc la star incontestable des réseaux sociaux.
la toile s’affole.Assane atteint un record jamais egalé,mais une balance s’en mêle.
Assane Diouf est cueilli à son domicile par la police americaine
Son ordre d’expulsion avait été ficelé, Assane detenait par devers lui le document.
C’est le moment d’introduire une derniere carte. Un jocker sous la forme d’asile politique est déposé sur la table de la police anti immigration.
Pour accrediter la thése de la persecution, une fois deporté,Assane se fit aider par une de ses amis, Françoise Helene Gaye.
Cette derniere balança une info « le gouvernement sénégalais a fait arrêter pour terrorisme… »
La toile s’émeut,le compte youtube d’Assane Diouf créve le pladond.
Derriere,c’est aussi une histoire de sous
Trés fort dans l’art de la manipulation,Assane Diouf avait sans doute oublié que les suspects en matière de terrorisme ne communiquent jamais avec le monde extérieur…
Dans son mensonge caractérisé,il demande aux sénégalais de prépare la riposte,des petitions sont mises en ligne » Assane n’est pas un terroriste » pouvait on lire.
En réalité,Assane qui menait une campagne d’intoxication contre le Senegal etait tout simplement dans l’attente des conclusions de sa demande d’asile politique.
Confiant du bien fondé de sa demande et de son succes,il lança « Macky Sall sait que je ne serais pas extradé »
La fin de l’episode est connue.
Assane Diouf est cueilli à l’aeroport par la police senegalaise,ce mercredi .
Il est actuellement en interrogatoire dans les locaux de la DIC

L’arroseur est arrosé,tel est pris qui croyait prendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *