Après Galatassaray,le club anglais d’Arsenal prêt à aider Emmanuel Eboué

Après le Galatasaray, le club anglais se dit lui aussi prêt à venir en aide à son ancien joueur, ruiné après son divorce.

La descente aux enfers d’Emmanuel Eboué s’apprête-t-elle à prendre fin ? Après le Galatasaray, Arsenal se dit également prêt à aider l’ancien international ivoirien. Le porte-parole du club s’est ainsi confié mardi au Daily Mail, « Nous avons été désolés d’apprendre ses difficultés récentes. Nous allons voir si nous pouvons faire quelque chose ». Une bonne nouvelle pour le défenseur qui a porté les couleurs des Gunners entre 2004 et 2011, avant de rejoindre…le Galatasaray.

Un divorce qui l’a mis sur la paille. C’est en se confiant dimanche dernier au Daily Mirror, un tabloïd britannique, qu’Emmanuel Eboué a révélé sa longue descente aux enfers. En onze ans, il est passé de la conduite de voitures de luxe au lavage de son linge à la main, faute de posséder une machine à laver. Allant même jusqu’à bloquer les portes de sa maison avec des meubles de peur que les huissiers ne le chassent de chez lui. La raison ? Son divorce, qui l’a mis sur la paille. L’ancien joueur de 34 ans explique même être passé tout près du suicide. « J’ai perdu mon job, ma femme, ma famille. C’est dur, c’est très dur. Un jour, j’ai tenté de mettre fin à mes jours. »

Un appel à l’aide. Emmanuel Eboué en avait profiter pour demander de l’aide à son ancien club londonien. « Je serais heureux qu’Arsenal m’aide. Ce n’est pas pour l’argent mais pour l’émotion », assure-t-il. « Je peux peut-être travailler là-bas, je serais heureux d’aider les jeunes. » Mais c’est le Galatasaray qui a répondu le premier à l’appel de détresse de l’ancien international. Selon CNN Turk, Emmanuel Eboué se serait vu proposer un poste d’entraîneur adjoint pour les moins de 14 ans du club stambouliote.
Senbusinet avec E1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *