Alerte aux punaises de lit en Île-de-France

Depuis la rentrée, un fléau a refait son apparition en Île-de-France : les punaises de lit. Elles ont été rapportées par des Parisiens partis en vacances dans des hôtels ou des chambres d’hôtes où se croisent des touristes du monde entier et qui sont de vrais nids à punaises.

Les Parisiens n’ont pas ramené que des bons souvenirs dans leurs bagages à leur retour de vacances d’été. Ils ont aussi rapporté des punaises. Les hôtels, Airbnb ou autres chambres d’hôtes sont de vrais nids, car les vacanciers du monde entier s’y croisent. Résultat : en Île-de-France, c’est un vrai fléau depuis la rentrée et les spécialistes de la désinsectisation ne chôment pas.
Détectées avec des chiens renifleurs

C’est le cas d’Emilie Gaultier. Avec sa chienne Maggie, elle inspecte un appartement du 15e arrondissement de Paris. De la taille d’un pépin de raisin, les punaises de lit savent très bien se cacher. Seuls les chiens renifleurs de punaise spécialisés comme Maggie peuvent flairer leur présence. « On les entraîne tous les jours en leur faisant renifler des punaises vivantes, mais aussi des punaises mortes », explique Emilie.

Maggie la chienne est spécialisée dans la détection des punaises de lit.
Maggie la chienne est spécialisée dans la détection des punaises de lit. (FARIDA NOUAR / FRANCEINFO)

Verdict : des punaises sont bien présentes dans la chambre. Julie, la locataire, sait qu’elle les a ramenées de son voyage en Roumanie cet été. Son auberge de jeunesse en était infestée. Elle a d’abord fait un traitement à la vapeur, mais ça n’a pas suffi. « Il faut faire un traitement chimique. Comme ça, la punaise de lit sort de sa cachette, marche dans le produit et meurt. Par contre, il faut traiter tout l’appartement », détaille Emilie. Pour Julie, le combat contre les punaises de lit ne fait que commencer
Une punaise pond jusqu’à 500 œufs dans sa vie

Chez Anne à Boulogne-Billancourt, il se termine après deux mois de traitement.
David intervient chez elle pour la deuxième fois. Il pulvérise un mélange d’eau et d’insecticide : « Il faut pouvoir en mettre sur toutes les surfaces où les punaises seront obligées de passer. »

Les punaises de lit se nourrissent de sang et peuvent pondre jusqu’à 500 œufs au cours de leur vie. Le mari d’Anne s’était fait dévorer : « Il était couvert de boutons ! Il en avait plus de 200 sur la poitrine et plus de 200 sur le dos ! » Elle a dû vider son appartement et stocker ses affaires ailleurs. Depuis plusieurs semaines, elle dort sur un matelas pneumatique. « Psychologiquement, on le vit très mal. On dort mal la nuit, car il faut absolument rester dans la chambre où sont les punaises, puisqu’on sert d’appât. En clair, on espère se faire ‘bouffer’ pendant la nuit. Ça voudra dire que les punaises sont sorties et sont passées dans le produit ! »

Il a fallu deux mois de traitement dans cet appartement pour faire disparaître toutes les punaises.
Il a fallu deux mois de traitement dans cet appartement pour faire disparaître toutes les punaises. (FARIDA NOUAR / FRANCEINFO)

Cela demande aussi une sacrée organisation : « Les sacs d’école des enfants sont rangés dans des bacs fermés avec du scotch double-face pour que les punaises restent collées dessus… On ne vit plus de la même manière. »

Alors comment éviter d’avoir des punaises de lit quand on revient de vacances ? Il faut impérativement inspecter ses bagages et laver les vêtements immédiatement à haute température.

Franceinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *