Affaire Assane Diouf: Il faut arrêter ce fou avant qu’il ne soit trop tard!

On ne peut être dans un pays et se permettre d’insulter tout le monde. Personne n’échappe aux insanités de ce garçon impoli qui passe tout son temps a déverser ses insanités sur toutes les personnalités politiques et religieuses de ce pays. Personne n’échappe à ses insultes,au nom de quoi? La liberté d’expression. Il faut que les autorités de ce pays agissent avant qu’il ne soit trop tard. Il y va de l’équilibre de notre pays.

« Assane Diouf a échappé au pire ».
Dans un article lu par Senbusinet sur Séneweb,on nous apprend que des jeunes massés devant son domicile à la cité Aymoumadi 3 de Guédiawaye ont voulu lui faire la peau après ses propos incendiaires contre le porte-parole du Khalife des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre.

Ils étaient plusieurs dizaines de fidèles,selon le journal Les Echos cité par Seneweb décidés à lui faire passer un sale quart d’heure. Certains, ont même voulu mettre le feu à son domicile. Alerté du danger, la police, arrivée au domicile de Assane Diouf, a réussi à disperser la foule, avant de l’exfiltrer.

Pour sa propre sécurité, il a été acheminé au commissariat central de Dakar où il est retenu. Sa maison a également été mise sous surveillance policière.

Pour rappel c’est sur sa chaine Youtube, que « l’insulteur » s’en est pris aux marabouts qui s’enrichissent dans le dos des fidèles. Il a nommément cité Serigne Bass Abdou Khadre.

Dans la soirée, le Khalife général des mourides, Serigne Sidi Moctar Mbacké a fait une sortie pour défendre son porte-parole. Ce qui a certainement mis le feu aux poudres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *