A-t’-il métamorphosé Sadio Mané?

Sadio Mane a battu son record personnel de buts en une saison, toutes compétitions confondues, en inscrivant lors du match de la 34e journée de premier League, face à Chelsea, son 113e but. Face au FC Porto en League des champions ce mercredi, le numéro dix des Lions a encore sorti le grand jeu pour mettre sur orbite Liverpool en marquant de suite le 114e but de sa carrière européenne et son 22e de la saison, soit 18 en premier League et 4 en Ligue des champions. 
Vincent Duluc du journal l’équipe
de voir dans l’efficacité de l’enfant de Bambali, le signe d’une transformation et d’une confiance décuplée. Selon lui, Sadio Mané a pris conscience de son énorme potentiel et ne vit plus totalement dans l’ombre de Salah et de Firmino. Il ne croyait pas si bien dire…
La cérémonie de remise du
ballon d’or organisée à Dakar,
le déclic
Le 8 Janvier 2018 à Dakar, Mohamed Salah soulève pour la deuxième fois consécutive le trophée de meilleur joueur de l’annéé décerné par la CAF. Pour la deuxième fois consécutive, Sadio Mane venait d’être devancé par son coéquipier de Liverpool et, plus rageant encore, devant son public. 
Les performances de Sadio Mane tant avec son club qu’avec les Lions sont jugées insuffisantes pour lui permettre de se hisser à l’instar de Diouf au sommet du football africain. Le constat
est partagé par les spécialistes du
ballon rond. Il lui faut davantage
travailler. Piqué dans son amour
propre, Sadio Mane félicite Salah mais, à cet instant, il savait quoi faire…
Fabien Richard préparateur
atypique, son atout maître
Des sources proches de l’entourage du joueur d’informer que de retour à
L i v e r p o o l,Sadio Mane
aurait contacté un certain Fabien
Richard pour l’aider à progresser
Mais qui est ce Fabien Richard ?
L’homme qui se décrit comme un passionné de préparation physique est un instructeur FIFA qui
a réussi à sortir de l’ombre des joueurs comme Cabaye, Gonalons, Gomis, et un certain… Demba Ba pour ne citer que ceux-là.
En conférence de presse, le célèbre Ardechois raconte : «je travaille grâce à la bouche à oreille. Les clubs ne savent jamais ou presque que leur joueur travaille à côté. Je n’ai d’ailleurs aucun contact avec le préparateur physique de leur club. Je fais un état des lieux en leur faisant passer des tests physiques, ensuite je les analyse, j’en tire un bilan et des axes de travail. Je travaille pas mal avec les pentes, les escaliers, le sable. Et je dois dire que ce qui intéresse le plus les joueurs, c’est de progresser sur leurs trois premiers appuis. Dans le foot, il n’y a pas que le physique.Car, tu peux avoir n’importe quel corps, si le mental n’est pas là, tu ne fais rien de bon».
Les trois premiers appuis et le
mental, les nouveaux points
forts de Sadio Mane
Pour marquer des buts, un attaquant a besoin d’avoir des appuis solides qui lui permettent de rester stable au moment
de faire la différence. Se mettre dans une position parfaite pour prendre un maximum de vitesse nécessite de bien se mettre sur ses appuis.
Voilà en réalité le véritable secret de Sadio Mane  et c’est avec cela qu’il a réussi à progresser au niveau de la détente verticale et de la vitesse. A titre d’exemple ses buts inscrits de la tête et la vitesse d’exécution avec laquelle il se défait facilement de ses adversaires pour crucifier les gardiens de buts
Une toute autre analyse de la qualité de ses buts marqués,cette saison, permet d’apprécier à sa juste mesure valeur le travail physique monumental accompli.
Et c’est naturellement son but inscrit face au gardien du Bayern de Munich Neuer à l’Allianz qui a ébloui tout son monde. Les journaux de titrer : «Magique Mané» (Guardian), «le Mané du moment» (Independent), « Ee Ay Sadio » (Mirror).
Sur le plateau de BT SPORTS, Michael Owen, qui s’y connaît en buts, était sans voix n’avait pas tari d’éloges informe FootMercato. « Brillant, absolument brillant. Tout dans ce but est… (…) Il se met dans une position parfaite pour prendre un maximum de vitesse. Bien sûr, la sortie du gardien Neuer est un peu hasardeuse, mais Mane l’a vue et sait ce qu’il doit faire. Regardez bien, avant d’exécuter son dribble, il sait ce qu’il veut faire. (…). C’est un but d’une qualité extrême », avait-il lancé 
Sadio Mane,le mental du
patron taille xxxl
Depuis la dernière cérémonie du ballon d’or africain remportée par
l’Egyptien, Mohamed Salah, le nouveau chouchou d’Anfield
a retrouvé toute la sérénité et le mental pour conduire Liverpool vers la victoire.
Que Fabien Richard soit à l’origine ou non de sa métamorphose l’enfant de Bambali a enfin compris que pour faire partie des meilleurs joueurs du monde, il lui faut davantage travailler. En football,
le talent seul ne suffit pas. Sadio Mane a pris conscience de son
énorme potentiel et de son influence sur le jeu de Liverpool
dont il est devenu aujourd’hui le véritable catalyseur.
Il ne reste plus qu’à prier pour que
l’équipe nationale du Sénégal en soit le plus grand bénéficiaire pour que le rêve de brandir un titre continental devienne enfin une réalité, à la CAN 2019 en Égypte.
l’Égypte ne terre qui a vu naitre un
certain Mohamed Salah