A cause d’un litige foncier,la chanteuse Nayanka Bell craint pour sa vie

L’artiste chanteuse Nayanka Bell refuse de baisser les bras , et de s’avouer vaincue dans le conflit qui l’oppose à un groupe de personnes dans sa région natale à Agboville, dans le cadre d’un litige foncier. Nouvellement constitué par elle dans ce dossier et dans bien d’autres, l’avocat Martin Koudou Dogo a annonce déjà les couleurs.

«J’ai eu l’honneur d’être constitué par Mme Aka Louise de Marillac que nous connaissons tous sous le nom de Nayanka Bell, qui est une grande artiste en Côte d’Ivoire et au plan international d’ailleurs. Cette femme vit une situation qui, pour ma part, est une situation injuste. C’est une situation injuste parce qu’elle bénéficie d’arrêtés de concession provisoires, pour me répéter, qui lui ont été concédés par l’État de Côte d’Ivoire par le biais du ministère de tutelle et elle voit aujourd’hui, ses droits qui sont contestés.

Elle en souffre parce qu’elle ne comprend pas, alors même que toutes les enquêtes ont été faites, aussi bien foncières pour lui permettre de bénéficier de ces arrêtés, qu’il y’a des gens qui sortent de nulle part pour contester ses titres. Ils ont le droit de les contester s’ils le veulent, mais aujourd’hui, ces derniers n’apportent aucun document pour venir contredire ces arrêts qui ont été concédés à ma cliente ainsi qu’à son époux. Bien évidemment, cette femme a besoin d’être défendue comme aurait besoin d’être défendu tout ivoirien qui serait dans cette situation.

C’est pour cela aussi que je mets un point d’honneur à défendre cette femme ; j’estime qu’elle subit un préjudice qui est important. Ses intérêts sont gravement préjudiciés ».
Aujourd’hui Nayanka Bell dit craindre le pire pour sa vie..

Senbusinet avec Afrikipresse.fr